Suivez moi
Accueil » Recettes » Féculents » Aligot

Pour 4  personnes

 

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes

 

Ingrédients : 

– 1 kg de pommes de terre à purée

– 350 g de tome fraîche de l’Aubrac

– 200 g de crème fraîche

– sel, poivre

 

Recette : 

  • Laver et éplucher les pommes de terre.
  • Les couper en gros quartiers et les mettre à cuire dans une cocotte minute. Recouvrir d’eau. Saler et poivrer. Laisser cuire à couvert pendant environ 8 minutes.
  • Pendant ce temps, couper la tome fraîche en fines tranches.
  • Egoutter et passer les pommes de terre au presse purée.
  • Remettre la purée dans la cocotte sur feu doux. Ajouter la crème et homogénéiser.
  • Quand la purée est bien chaude, ajoutez la tome fraîche de l’Aubrac. Remuer la préparation à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la tome soit entièrement fondue.
  • Etirer et faire filer la purée.
  • Servir aussitôt.

 

Astuces et conseils diététiques :

– L’aligot est une spécialité culinaire traditionnelle de la région de l’Aubrac. A l’origine, ce plat était constitué d’un mélange de pain et de tome fraîche fraîche servi par les moines de l’Aubrac aux pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle. Ceux-ci souhaitaient « quelque chose » à manger. Quelque chose se traduit en latin par Aliquid, devenu par la suite aligot.

– La tome fraîche n’est pas un fromage mais un spécialité fromagère, obtenue par coagulation du lait entier  par des ferments lactiques pour obtenir du caillé. Le caillé obtenu est pressé pour retirer le maximum de petit-lait ; la partie solide mature ensuite environ 20 heures en étant retournée plusieurs fois. La tome a peu de goût et n’a que peu d’intérêt gustatif car elle n’est pas salée. Lorsqu’on la chauffe, elle va devenir élastique, va filer et apporter une texture fondante et du gras dans les recettes. C’est l’ingrédient phare de la truffade et de l’aligot.

– L’aligot peut s’accompagner de saucisses de Toulouse, de boudin noir, de magret ou filet de canard, de boeuf grillé, de daube de boeuf, cerf ou sanglier, … Ce plat, hautement calorique doit toutefois être consommé de façon occasionnelle et à fréquence modérée.

– Découvrez une autre idée de recette à base de tome fraîche :

végétarien, aligot, cuisine traditionnelletome fraîche, pommes de terre, crème

aligot, cuisine traditionnelle, pommes de terrecrème fraîche, tome fraîche, cuisine auvergnate

3 commentaires

  1. Monia dit :

    Ta recette tombe à pic , j’ai de la tome au frigo pour
    faire de l »aligot, je pense que tous vont aimer …..

    bisou

  2. SANDRA dit :

    UNE VERITABLE GOURMANDISE TON ALIGOT

  3. J’ai eu la chance d’aller en vacances dans cette belle région du Gers il y a quelques années où j’ai découvert cette spécialité de l’Aligot et je n’ai pas eu l’occasion d’en remanger depuis !
    Il faudrait que je l’a teste maison un jour, je me souviens que je m’étais régalée

Répondre à Monia

Cliquez ici pour annuler la réponse.

  • Articles récents

  • Catégories