Suivez moi
Accueil » Fiches aliments » La canneberge
HISTORIQUE

Le nom canneberge date du XVIIème siècle. Sa fleur a la forme de la tête et du bec d’une grue, d’où son nom cranberry ou baie de grue. L’écriture dévia et devint canneberge encore utilisé actuellement.

Dès le 18ème sicèle, les marins l’utilisait pour lutter contre le scorbut. La canneberge était également un constituant majeur du pemmican (mélange de viande de bison séchée et de graisse animale).

LA RECOLTE

La récolte s’effectue de fin septembre à début octobre lorsque les fruits sont à maturité. Par ailleurs, il s’agit d’une récolte mécanisée. En effet, des parcelles sont construites en forme de bassins nommés cannebergières ou atocatières et sont entourées de digues d’une hauteur variant entre 1,5 et 2 mètres. Tout d’abord, ceux-ci sont inondés dans une vingtaine de centimètres d’eau. Ensuite, des batteuses arpentent et détachent les fruits en brassant l’eau qui recouvre les plants. Grâce à cette technique, l’arbuste n’est pas abîmé et de futures productions fruitières sont possibles. Par la suite, la quantité d’eau est augmentée à 35-40 centimètres de haut. Ainsi, les fruits, possédant des poches d’air situées dans leur structure, remontent à la surface et les cultivateurs, ayant de l’eau jusqu’aux genoux, transportent les canneberges aux extrémités du bassin à l’aide de souffleries et d’estacades. Les fruits sont alors pompés et mis dans des camions. Ils seront alors immédiatement envoyés dans un centre de tri où ils seront nettoyés puis classés.

ASTUCES CULINAIRES
  • • Lorsqu’elles sont chauffées trop fortement, les canneberges éclatent. Il est donc conseillé de les cuire dans un minimum d’eau et de couvrir la casserole.
  • • Pour réhydrater les canneberges on peut utiliser non seulement de l’eau mais aussi du jus de fruits ou de l’alcool. Ces astuces permettent d’apporter une touche d’originalité supplémentaire aux recettes.
  • • Dans les recettes, mis à part celle de la sauce, on peut remplacer 250 ml de canneberges fraîches (1 tasse) par 180 ml de canneberges séchées (3/4 de tasse).

 

La canneberge
PRORIETES MEDICINALES

Les études scientifiques prouvent les bénéfices de la canneberge Vaccinium macrocarponsur la santé. Ce petit fruit renferme de nombreux composants aux propriétés médicinales.

Ce sont notamment les PAC (Proanthocyanodines) , avec leurs propriétés de piéger les radicaux libres et d’inhiber l’adhérence des bactéries aux différents muqueuses humaines, qui sont les plus bénéfiques pour nous. Ainsi, nous obtenons un moyen de protection contre les infections urinaires, très répandues dans la population féminine, mais aussi contre lesgingivites et contre Helicobacter pylori.

La canneberge aurait également des propriétés dans le cadre des cancers, des troubles de la mémoire et protégerait nos artères de l’athérogénèse. Cependant, ces recherches ne sont encore pas assez avancées et nous ne possédons pas assez de recul pour confirmer ces dernières.

Par ailleurs, la canneberge ne possédait pas autant de vitamine C que nous pouvons le croire. En effet, elle n’en contient que 13 mg pour 100 g, ce qui est peu, comparé à d’autres fruits plus connus tels que le kiwi ou l’orange. Cette erreur est, en fait, véhiculée par les jus de canneberge et les compléments alimentaires, où de l’acide ascorbique y est ajouté. De plus, il faut se méfier de ces derniers, qui ne se valent pas tous, tant au niveau de la quantité de PAC, que du prix. Il est à rappeler que pour un adulte, la consommation conseillée de vitamine C en France est de 110mg par jour.

Depuis quelques années, il existe de nombreux produits différents à base de canneberge sur le marché. Cette gamme s’étant un peu plus chaque jour, tant sur le point de vue de l’alimentation, que sur celui des produits de beauté et hygiéniques. Il faut tout de même rester vigilant sur ces produits et bien lire leur composition ou leur notice. Il faut également faire attention aux facteurs concomitants et aux interactions, lors de la prise de certains médicaments.

La canneberge

Recettes à base de canneberge :

canneberges, cranberry, fruits rouges, antioxydants, fruits, canada

Un commentaire

  1. Stéphanie dit :

    Je connaissais rapidement la canneberge, ton article m’a permis d’en apprendre d’avantage, je trouve que c’est une bonne idée ces petites fiches aliments 🙂

Répondre à Stéphanie

Cliquez ici pour annuler la réponse.

  • Articles récents

  • Catégories