Suivez moi
Accueil » Recettes » Plats complets » Boeuf bio Kobé d’Oc et ses salsifis noirs frais

Pour 2 personnes 

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

 

Ingrédients : 

– 1 steak bio de 200 g de boeuf Kobé d’oc / Wagyu (Le goût du boeuf)

– 4 salsifis noirs ou scorsonères

– 1 citron jaune

– 5 g de beurre

– 10 g d’huile d’olive

– fleur de sel, sel, poivre

 

Recette : 

  • Sortir la viande du réfrigérateur au minimum une heure avant la cuisson.
  • Eplucher les salsifis noirs à l’aide d’un économe sous un filet d’eau. Les plonger immédiatement dans un saladier d’eau additionné d’un jus de citron.
  • Les faire cuire dans de l’eau bouillante salée et citronnée pendant environ 20 minutes. La cuisson va dépendre de leur diamètre et de leur état de fraîcheur : planter la pointe d’un couteau afin de vérifier la cuisson.
  • Faire griller la viande dans une poêle bien chaude dans l’huile d’olive et le beurre 1minute 30 par face. A la fin de la cuisson, ajouter une pincée de fleur de sel sur la viande puis l’enrober dans du papier aluminium pendant environ 2 minutes afin de la détendre.
  • Pendant ce temps, couper les salsifis noirs en deux dans le sens de la longueur. Les faire revenir dans la poêle ayant servie à griller la viande, afin d’en récupérer les sucs de cuisson. Saler et poivrer.
  • Disposer  quatre demies tiges de salsifis noirs dans l’assiette afin de constituer un quadrillage.
  • Découper la viande en cubes et les disposer dans le quadrillage des légumes.
  • Servir aussitôt.

 

Astuces et conseils diététiques :

– Le salsifi noir, appelé également scorsonère est un légume racine aux nombreuses vertues nutritionnelles. Peu calorique avec seulement 34 kcal pour 100 g cuit, il est particulièrement riche en fibres. Il est aussi source de vitamine B, E et de potassium. Lors de l’épluchage de ce légume, le jus qui va s’évacuer va coller aux doigts : il est donc conseillé de porter des gants ou de l’éplucher sous un filet d’eau froide.

– La race kobé d’Oc est élevée au coeur de la Camargue. C’est un croisement de la race Wagyu (signifiant boeuf japonais, ce terme provient de la juxtaposition des mots Wa (Japon) et Gyu (bœuf)) avec des Augus, dont la viande a un grain extrêmement fin et un persillage régulier. Les animaux sont élevés dans le respect le plus total dans un environnement ultra-extensif et en agriculture biologique. La viande peut être classée suivant son niveau de persillage :

  • Grade 2 : peu de gras intramusculaire
  • Grade 3 : gras intramusculaire bien présent
  • Grade 4 : beaucoup de gras intramusculaire

– Découvrez d’autres idées de recettes de boeuf :

scorsonères, salsifis noirs, boeufsalsifis, wagyu, boeuf wagyukobé d’oc, viande rouge

2 commentaires

  1. Monia dit :

    Que c’est bon le boeuf !!!!
    et toujours vite préparé …

    bisou

  2. odyl dit :

    Très jolie présentation pour cette assiette, avec un steak ultra fondant.

Répondre à odyl

Cliquez ici pour annuler la réponse.

  • Articles récents

  • Catégories